banner du site

Menu Enseignement.be

 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

La différenciation pédagogique

 

La "différenciation pédagogique" ou la "pédagogie différenciée" est un "outil pour gérer et réduire les écarts entre élèves, gérer l'hétérogénéité des classes et diminuer le redoublement" (Pratiques de pédagogies différenciées à l'école primaire, sous la direction du Professeur Bernard Rey) :

 (document Adobe Acrobat, ressource 3764) Pratiques de pédagogie différenciée à l'école primaire - 2014

Elle est donc particulièrement adaptée pour accueillir au mieux les élèves "dys" en classe car elle permet de prendre en compte les particularités d'un individu ou d'un groupe d'individus pour que l'apprentissage soit maximal.

Définition 

Selon le décret "Missions" (art 5, §12), la pédagogie différenciée est "une démarche d'enseignement qui consiste à varier les méthodes pour tenir compte de l'hétérogénéité des classes ainsi que de la diversité des modes et des besoins d'apprentissage" ( (document Adobe Acrobat, ressource 401) Décret "Missions" du 24 juillet 1997 (mise à jour du 09 octobre 2018)).

La différenciation peut se définir comme la capacité à analyser et à ajuster sa pratique pédagogique ainsi que l'environnement d'apprentissage de façon à tenir compte des prédispositions et des caractéristiques d'un ou plusieurs élèves au sujet d'un objet particulier d'apprentissage.

Selon Perrenoud (2004), "différencier, c'est rompre avec la pédagogie frontale, la même leçon, les mêmes exercices pour tous ; c'est surtout mettre en place une organisation du travail et des dispositifs qui placent régulièrement chacun, chacune dans une situation optimale. Cette organisation consiste à utiliser toutes les ressources disponibles, à jouer sur tous les paramètres, pour organiser les activités de telle sorte que chaque élève soit constamment ou du moins très souvent confronté aux situations didactiques les plus fécondes pour lui ".

Selon Perrandeau (1997), c'est la "diversification des supports et des modes d’apprentissage pour un groupe
d’apprenants aux besoins hétérogènes mais aux objectifs communs"
.

On peut estimer qu'il existe 2 formes de différenciation :

  1. Celle que l'enseignant met en place en variant sa pédagogie, son matériel, sa dynamique de classe dans le but de rejoindre le plus grand nombre d'apprenants
  2. Celle que l'enseignant ou que l'équipe éducative met en place pour adapter les interventions à un ou plusieurs élèves présentants des difficultés d'apprentissage.

Pourquoi pratiquer la différenciation ?

La différenciation a deux buts principaux :

  • favoriser la réussite de tous les élèves en ajustant sa pédagogie ;
  • permettre à tous les élèves d'apprendre et de se développer de manière optimale.

Selon le décret "Missions" (art 15) : "Chaque établissement d'enseignement permet à chaque élève de progresser à son rythme en pratiquant l'évaluation formative et la pédagogie différenciée".

L'hétérogénéité des élèves et la nécessité d'en tenir compte pour favoriser leurs apprentissages a été bien résumée par Robert Burns dans ce qu'il est courant d'appeler "Les postulats de Burns" (1971) :

  • "Il n’y a pas deux apprenants qui progressent à la même vitesse.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui soient prêts à apprendre en même temps.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui utilisent les mêmes techniques d’étude.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui résolvent les problèmes exactement de la même manière.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui possèdent le même répertoire de comportements.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui possèdent le même profil d’intérêt.
  • Il n’y a pas deux apprenants qui soient motivés pour atteindre les mêmes buts."

Comment mettre en place la pédagogie différenciée ?

Pour mettre en place une pédagogie différenciée, l'enseignant peut agir sur une de ces composantes :

  • les contenus (en proposant une situation identique pour tous mais en variant les ressources disponibles pour la réalisation de la tâche ou en proposant des tâches différentes pour l'acquisition d'une même compétence,...) ;
  • les processus (en variant les démarches des apprenants pour une même compétence mais aussi en variant les démarches didactiques des enseignants) ;
  • les productions (en donnant des options aux élèves quant à la forme, la longueur, la manière dont ils expriment ce qu'ils ont appris) ;
  • les structures (en modifiant l'organisation de la classe, en associant un autre intervenant, en travaillant en groupes,...).

Quel est l'impact de la différenciation sur la population scolaire ?

Les éléments mis en place pour travailler avec des élèves ayant des troubles de l'apprentissage peuvent être bénéfiques à d'autres enfants, à différents degrés et à différents moments.

Les enquêtes PISA montrent que les systèmes éducatifs qui misent sur le développement des élèves faibles misent aussi sur le développement des élèves forts.

Pour plus d'informations sur les enquêtes PISA, consultez la page : "Évaluations externes internationales - PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves)".

Bibliographie

BURNS, P. (1971), "Methods for individualizing instruction",  La pédagogie différenciée, 1991, Hachette Éducation, Paris.

GILLIG, J.-M. (2001), Remédiation, soutien et approfondissement à l'école, Hachette, Paris.

GILLIG, J.-M. (1999), Les pédagogies différenciées, De Boeck Université, Bruxelles.

LEGRAND, L. (1995), Les différenciations de la pédagogie, PUF, 128 p., coll. Pédagogues et pédagogies.

MEIRIEU, P. (1996), La pédagogie différenciée, Nathan, Paris.

PERRAUDEAU, M. (1997), Les cycles et la différenciation pédagogique, Armand Collin, Paris.

PERRENOUD, P. (2004), Pédagogie différenciée : des intentions à l‘action, ESF, Issy-les-Moulineaux, 3e
 éd.

PERRENOUD, P. (2005),  « Différencier : Un aide mémoire en quinze points ». Vivre le primaire. Vol. 18, no 2, p. 34.

PRZESMYCKI, H. (2004),  La pédagogie différenciée. Hachette, Paris.

REY, B., DESCAMPE, S., ROBIN, F., TREMBLAY, P. (2007), Pratiques de pédagogie différenciée à l'école primaire, Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service général du Pilotage du Système éducatif,  Bruxelles.

TARDIF, N. (2005), "La pédagogie différenciée au service de l'apprentissage". Vie pédagogique. No 134

Quelques ressources pour aller plus loin

Pratiques de pédagogie différenciée à l'école primaire - 2014

Académie Aix Marseille - Accueillir dans sa classe un élève dys

Académie de Grenoble - Enseigner avec la pédagogie différenciée

Bruno Robbes - La pédagogie différenciée : historique, problématique, cadre conceptuel et méthodologie de ...

La différenciation pédagogique

 

 

 

 

 

logo dossier tice osons la collaboration
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo decolage
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
logo Educatube
logo Carteprof.be