´╗┐
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°56

 

L'info 

Une Rentrée des Sciences bien remplie

Article publié le 05 / 12 / 2022.

Durant une semaine en octobre, plus de mille classes d’écoles fondamentales ont participé à des activités STEAM dans le cadre de la première organisation de La Rentrée des Sciences.

L'approche STEAM, consistant à travailler à la réalisation de projets transversaux impliquant plusieurs disciplines (science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques) n’est pas nouvelle. Le dispositif proposé aux écoles fondamentales par la première Rentrée des Sciences, en revanche, était inédit : permettre aux enseignantes et enseignants de maternel et de primaire de réaliser au cours de la semaine du 3 au 7 octobre, dans leur classe, une palette d’activités STEAM, proposée par titre d’activités (une quinzaine) et par tranches d’âge des élèves (3-8 ans ; 8-10 ans ; 10-12 ans) auxquelles elles s’adressaient.

L’évènement, mené à l’initiative de la Ministre de l’Éducation avec un partenariat entre la Scientothèque, ESERO Belgium et l'initiative Sciences & Enseignement, avait été annoncé en mai de l’année scolaire passée via la circulaire 8598 et s’est concrétisé à travers le site La Rentrée des Sciences, présentant les différentes activités possibles accompagnées des protocoles pédagogiques (fiches enseignants et fiches élèves) y correspondants. La Scientothèque s’est aussi mise à disposition des enseignants pour de l’accompagnement à distance.

Pratiques en classe

Quatre classes primaires de l’école communale de La Sapinière, à Watermael-Boitsfort, ont fait partie du millier ayant participé à l’évènement. En l’occurrence, ses deux P2 et deux P3. « L’offre de La Rentrée des Sciences colle bien à notre programme et à nos pratiques d’ancrage des apprentissages dans le concret », indiquait Muriel Talmas, l’une des institutrices titulaires lors de notre venue à l’école en plein milieu de la semaine dédiée, mercredi 5 octobre.

On y a d’abord suivi le travail des élèves de 3e, réunis pendant deux périodes consécutives autour des activités intitulées « Moon Camp : modélisons une fusée en 3D », puis « Construis et lance ta propre fusée ! ». Pour comprendre que les séquences du jour s’inscrivaient dans une suite entamée depuis lundi, que les élèves de  Madame Talmas et de Marceline Degueldre avaient pour tâche de (se) récapituler, à l’aide, s’ils le souhaitaient, du dossier où ils rapportent les traces de leur travail, ainsi qu’en interactions avec tout le groupe.

La démarche de la conception d’une fusée avait été explorée en 2D (images, croquis…), puis par réalisation de fusées en 3D montées en carton et aussi par l’assemblage de pièces en bois, dont le cylindre et le cône…, parmi quantité d’autres… D’autres quoi, au fait ? « Solides ! », répondent en chœur les enfants. Aujourd’hui : modélisation d’une fusée en 3D avec Tinkercad, un logiciel open-source gratuit dont Mme Talmas dévoile les outils sur le tableau blanc interactif. Bibliothèque des formes, mesure et alignement, couleurs… « On fait de la géométrie et aussi des grandeurs » et « Il y a moyen de beaucoup s’amuser ».

Les enfants sont ébahis, et surtout hyper-réactifs. On passe ensuite à une autre forme de réactivité, chimique cette fois, avec la préparation d’un mélange de vinaigre et de bicarbonate de soude dans une bouteille décorée, qui sera ensuite munie d’une coiffe et propulsée depuis la cour de l’école. À la manœuvre, Madame Degueldre implique les élèves à chaque instant : pourquoi utiliser une balance de précision et non un pèse-personne comme lors d’une expérience précédente ? Combien de fois verser de liquide avec l’éprouvette pour respecter la proportion ?

Plus tard, ce seront les 2e des classes de Valérie Pavajot et d’Emmanuèle Adriaensens qui seront en piste pour l’activité « La face cachée de la lune », une suite de celle familiarisant les petits à la compréhension de l’espace. Madame Adriaensens : « Au départ, on peut penser l’espace loin d’élèves de cet âge, mais non, ils accrochent bien ! ». Des concepts aussi complexes que les mouvements de la terre et de la lune sont explorés à travers un jeu de rôle interactif et des cratères lunaires se forment sous l’effet de balles différentes sur un lit de farine et cacao !

Un jeu de r├┤le interactif permet d'explorer les mouvements de la terre et de la lune.
Un jeu de r├┤le interactif permet d'explorer les mouvements de la terre et de la lune.
© FWB/PROF

Bilans d'expérience

Toutes les enseignantes interrogées sur leur participation à la première Rentrée des Sciences se rejoignent. Le matériel mis à leur disposition a été très utile, mais a dû être adapté à leur propre situation. D’équipement, notamment, mais aussi de tranche d’âge des élèves auxquels elles s’adressaient (spécialement à des âges-charnières), ou encore de temporalité à accorder aux apprentissages.

Enseignante en 3e maternelle à l’école communale en immersion néerlandais Les P'tits Futés à Perwez, Isabelle Seveignes raconte avoir débuté sa Rentrée des Sciences le 15 septembre et l’avoir clôturée en beauté le 7 octobre, avec le lancer de la fusée chimique auquel toute l’école a assisté et la remise à ses élèves de leur certification de « formation d’astronautes ».

Titulaire d’une P4 à l’Institut des Ursulines à Koekelberg, Julie Corbisier rapporte, elle, poursuivre des animations au-delà du 7 octobre. « Les élèves ont vraiment apprécié le fait de faire des recherches, des expériences et des manipulations. Pour l’activité sur la fonte des glaces marines et terrestres, par exemple, ils ont été surpris de voir que leurs prédictions duquel de deux verres allait déborder, celui avec de l’eau et un glaçon et celui avec de la plasticine aussi, ne se sont pas vérifiées. »

Les réalisations des écoles sont à voir sur le site de La Rentrée des Sciences. Nouveau rendez-vous l’année scolaire prochaine.

Monica GLINEUR

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !