banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 03-05-2021 à 00:00.

Prévention de la maltraitance infantile

 


La maltraitance infantile peut être définie comme " toute situation de violences physiques, de sévices corporels, d’abus sexuels, de violences psychologiques ou de négligences graves qui compromettent le développement physique, psychologique ou affectif de l’enfant ; une attitude ou un comportement maltraitants peuvent être intentionnels ou non."

(Article 1er du décret du 12 mai 2004 relatif à laide aux enfants victimes de maltraitance).

En cas de (suspicion de) maltraitance chez un enfant, c’est l’intérêt de celui-ci qui sera toujours au centre de la réflexion. L’aide apportée doit viser à mettre fin à la maltraitance et à prendre en compte ses répercussions potentielles. Vous pouvez chercher de l’aide en faisant d’abord appel aux intervenants de la structure à laquelle vous appartenez, l’équipe, les collègues. Si vous êtes enseignant, adressez-vous au CPMS ou PSE.

Si la protection de l’enfant ne peut être garantie, appel sera alors fait à des services plus spécialisés.

Le centre psycho-médico-social (CPMS)

Le CPMS est un service de première ligne composé de psychologues, d'assistants sociaux, d’infirmiers et d’un médecin qui travaillent en équipe. Il est lié directement à l’école et travaille en collaboration avec les acteurs scolaires. Il développe des actions pour offrir à l'élève les meilleures chances de se développer harmonieusement, de préparer son futur rôle de citoyen autonome et responsable et de prendre une place active dans la vie sociale et économique. Il favorise la mise en place des moyens qui permettent d'amener les élèves à progresser dans la perspective d'assurer à tous des chances égales d'accès à l'émancipation sociale, citoyenne et personnelle. Il est un lieu d’accueil, d’écoute et de dialogue où le jeune et/ou sa famille peuvent aborder les questions qui les préoccupent en matière de scolarité, mais aussi d’éducation, de vie familiale et sociale…

Vous trouverez plus d’informations sur la page : Centres psycho-médico-sociaux (CPMS).

Le service de la Promotion de la santé à l’école (PSE)

Dans l’enseignement obligatoire, le service PSE a pour missions

  • le soutien et le développement de programmes de promotion de la santé ;
  • le suivi médical préventif des élèves ;
  • le dépistage et la prévention des maladies transmissibles ;
  • l’établissement d’un recueil de données sanitaires.

Ces missions sont exercées par les CPMS pour les écoles organisées par la Communauté française et par les PSE - en collaboration avec les CPMS – pour les écoles subventionnées par la Communauté française. Ceux-ci travaillent en collaboration avec les acteurs du monde scolaire et les divers professionnels intervenant dans le domaine de l'information et de l'éducation pour la santé. Si nécessaire, ils peuvent aussi faire appel aux services de l'Aide à la Jeunesse (SAJ).

Vous trouverez plus d’informations sur le site : Les missions de la PSE - Office de la naissance et de l'enfance (one.be).

Les numéros d'écoute gratuits

Le 103, "Écoute-Enfants"

Beaucoup d'enfants et de jeunes n'ont personne autour d'eux avec qui ils se sentent suffisamment en sécurité pour parler.

"Écoute-enfants" répond aux enfants et adolescents qui éprouvent des difficultés, se posent des questions et leur permet d’être écoutés et soutenus anonymement, avec bienveillance. Les missions du « 103 » sont généralistes, tous les thèmes peuvent être abordés par les jeunes. Ce numéro est accessible 7j/7 de 10h à minuit.

Le 0800/95.580, "Écoute école"

"Ecoute école" (0800/95.580) a pour objectif d’informer sur : les services de la FW-B qui peuvent être activés, les autres services qui pourront procurer une aide, les procédures dans les domaines psychologique, social, juridique ou administratif, la gestion de la violence au sein de l’école (outils de prévention et de gestion)…

Le 107, "Télé-accueil"

Télé-Accueil est accessible 24 heures sur 24. Ce numéro permet à toute personne qui en ressent le besoin d’être accueillie et écoutée. Il s’agit d’une rencontre anonyme et confidentielle. Au besoin, la personne peut également être informée et orientée vers d’autres services.

Brochure maltraitance : "Que faire si je suis confronté à une situation de maltraitance d’enfant ? M’appuyer sur un réseau de confiance"

Cette brochure destinée aux professionnels a été produite par un groupe de travail « maltraitance » composé de membres des différents secteurs : aide à la jeunesse, SOS enfants, Délégué général aux droits de l’enfant, justice, etc.

Elle a pour objectif d’expliciter les démarches qui peuvent être suivies par les intervenants confrontés à une situation de maltraitance. L’idée est de replacer chaque secteur dans son rôle, ses limites et ses devoirs et de clarifier les relations entre eux.

Elle est disponible ici.

Et aussi..

Voir aussi nos pages

Numéro vert - Écoute école
Harcèlement dans l'enseignement obligatoire

 

 

 

 

 

logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo du PECA
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF