Enseignement.be - Communiqué de presse du Cabinet de Madame la Ministre I. Simonis

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 13-10-2016 à 00:00.

Communiqué de presse du Cabinet de Madame la Ministre I. Simonis

 


Règlement général de l'Enseignement de promotion sociale : des modifications pour coller davantage à la réalité

4 septembre 2015

Sur proposition de la Ministre de l'Enseignement de promotion sociale, Isabelle Simonis, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté, en première lecture, deux projets d'arrêtés modifiant respectivement les règlements généraux des études de l'Enseignement secondaire et supérieur de promotion sociale. <br> <br>Les modifications proposées visent à harmoniser les pratiques pédagogiques, améliorer l'accompagnement personnalisé des étudiants et à adapter l'organisation de ce type d'enseignement aux horaires et modes de vie des apprenants, qui travaillent souvent en parallèle de leur formation. <br> <br>Ces deux projets d'arrêtés définissent notamment le statut de l'étudiant qui suit un cursus en e-learning et les conditions de présence des apprenants bénéficiant du statut 'd'élite sportive'. Ils permettent également d'établir un programme 'sur mesure' pour chaque étudiant, valorisant ses acquis antérieurs, pour augmenter ses chances de décrocher un diplôme et assure une meilleure portabilité des attestations délivrées. <br> <br>Ces deux projets d'arrêtés tendent à établir la plus grande convergence entre l'enseignement secondaire et supérieur de promotion sociale puisqu'ils proposent un même seuil de réussite fixé à 50 pour cent et les mêmes critères d'évaluation. <br> <br>Grâce à ces nouvelles mesures qui correspondent davantage aux modes de vie de ces étudiants et à la société actuelle, l'Enseignement de promotion sociale opère les premières transformations de son organisation afin de permettre à chaque adulte ou jeune adulte d'apprendre autrement pour inventer son avenir, se former, réussir et rebondir tout au long de l'existence. <br> <br>Plus d'infos ? Stéphanie Wilmet, Attachée de presse d'Isabelle Simonis, 0479/44.25.36