Enseignement.be - Communiqué de presse du Cabinet de Madame la Ministre I. Simonis

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 13-10-2016 à 00:00.

Communiqué de presse du Cabinet de Madame la Ministre I. Simonis

 


L'Enseignement de promotion sociale devient inclusif

9 décembre 2015

Sur proposition de la Ministre de l'Enseignement de promotion sociale, Isabelle Simonis, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient d'adopter un avant-projet de Décret relatif à l'Enseignement de promotion sociale inclusif.

Conformément à la Convention des Nations-Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) ratifiée par la Belgique et qui plaide en faveur d'un enseignement classique non excluant pour les personnes handicapées, ce projet de Décret vise un accueil personnalisé et une meilleure prise en compte des besoins spécifiques des étudiants en situation de handicap par la mise en œuvre «d'aménagements raisonnables ».

En d'autres termes, cela signifie que dorénavant, les établissements devront prendre les mesures nécessaires pour permettre aux étudiants en situation de handicap d'accéder facilement à leurs lieux de formation et de suivre des cours avec des outils adaptés à leurs besoins. Concrètement, ces mesures ou « aménagements raisonnables » peuvent être multiformes :

-matériels comme l'organisation de classes au rez-de-chaussée, l'agrandissement de certaines feuilles de cours ;

-immatériels en octroyant notamment un temps supplémentaire pour passer une épreuve ;

-organisationnels avec, à titre d'exemple, un accompagnement humain autorisé ;

-pédagogiques grâce à l'utilisation de logiciels adaptés tel que le programme de conversion audio-textuelle.

« Si l'accessibilité demeure un aspect important de la participation des personnes handicapées à la société en général, et à l'enseignement en particulier, on doit également envisager des aménagements de type pédagogique pour ceux et celles dont la pathologie engendre, par exemple, des troubles de l'apprentissage et de l'attention. Le parcours de l'apprenant doit s'envisager, non pas du point de vue de son handicap, mais bien au regard des compétences qu'il vise », précise la Ministre Simonis.

Ce décret va très rapidement se concrétiser puisqu'une première « classe inclusive» sera prochainement aménagée à l'école de promotion sociale de Seraing, sur base d'un co-financement avec CAP48. 50.000 euros seront par ailleurs réservés annuellement pour réaliser différents aménagements dans les 162 établissements de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles.