Menu Enseignement.be

 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Respel (ressources pédagogiques en ligne) : à propos

 

A propos

Respel est un outil interréseaux destiné à améliorer la visibilité et la diffusion des ressources produites, principalement, en Communauté française et à faciliter pour les enseignants l’accès à diverses ressources accessibles via internet.

En développant Respel, le service général du pilotage du système éducatif n’a nullement l’intention de se substituer ni aux enseignants ni aux services pédagogiques. L’application répond à un objectif de la Commission de pilotage et aux prescriptions du décret « missions » en matière de diffusion des ressources pédagogiques. Le service général apporte sa contribution au collationnement et à la diffusion de l’information et il entretient avec les réseaux les modes de collaboration permettant de faire de Respel un outil performant répondant aux attentes communes. Il est certain que l’efficience de ces ressources dépendra essentiellement de ce qu’en feront les enseignants.

Respel est un catalogue en ligne, qui reprend pour chaque ressource un ensemble d’informations structurées suivant un profil d’application respectant les normes internationales (LOM).

Les ressources recensées dans Respel ne sont pas installées sur le serveur enseignement.be ; elles y sont simplement référencées et rendues accessibles par un lien hypertexte qui conduit soit vers la ressource directement téléchargeable sur le site de son propriétaire soit vers une page web qui présente les modalités d’obtention de la ressource.

Les publics-cibles

Respel est une banque de données élaborée à l’intention des enseignants et donc destinée à recevoir principalement des ressources d’enseignement et d’apprentissage. Néanmoins, autant pour les enseignants que pour les différents acteurs de l’enseignement que sont les directeurs et les membres des équipes éducatives (éducateurs, agents CPMS, médiateurs sociaux, etc.), la présence d’autres documents à caractère éducatif est également pertinente afin de répondre aux besoins spécifiques rencontrés dans leurs tâche d’enseignement, de gestion de groupe, d’actions dans le cadre du milieu éducatif (documents liés à la violence, l’intégration, etc.). Cette banque de données ne diffusera cependant aucun document strictement administratif ; les textes législatifs et circulaires faisant l’objet de bases de données spécifiques (Cdadoc, etc.).

Les procédures de validation

L’intérêt d’une banque de données centralisées comme Respel est d’apporter aux enseignants un ensemble de ressources qui ne se limite pas seulement aux documents produits par des services « officiels », mais qui rassemble aussi des ressources que les enseignants créent eux-mêmes ou exploitent spontanément en fonction de leurs besoins.

On ne peut néanmoins se permettre d’accepter n’importe quelle référence à la manière des moteurs de recherche qui abondent sur le net. Un tri préalable est indispensable.

Afin d’obtenir un système efficient, une procédure de validation à la fois souple et transparente est appliquée.

Gestion

La gestion globale de Respel est sous la responsabilité de l’Administration générale de l’enseignement - Service général du pilotage du système éducatif (cyberecole@cfwb.be). Cette responsabilité porte notamment sur les développements et la maintenance de l’application informatique, la récolte des données (la collecte et la recherche de données, les contacts, l’encodage ou l’aide à l’encodage par les partenaires), les procédures de validation et les partenariats.

 

Un groupe de travail interréseaux permet d’assurer la concertation entre l’administration et les réseaux d’enseignement, partenaires du projet.

 

Le service général du pilotage du système éducatif s’appuie sur les commissions, comités et groupes de travail interréseaux qu’il gère ou auxquels ses membres participent et établit les contacts requis afin de constituer un réseau de compétences qui l’aide à valider les ressources proposées.

 

L’application Respel est incluse dans le site www.enseignement.be . Les choix techniques, les choix de structures et de profils d’application, les développements des interfaces et des outils d’échange sont réalisés par le service cyberécole du Service général du pilotage du système éducatif.c

Les procédures de validation

La collecte des données

La collecte des données comprend plusieurs aspects :

  • L’apport de données par les services pédagogiques des pouvoirs organisateurs ou des services pédagogiques de leur organe de représentation et de coordination, par des services du Ministère de la Communauté française (enseignement, culture, etc.) et par des structures officielles attachées à la Communauté française (CEM, CEF, IFC, ETNIC, ..)
  • La recherche de ressources auprès de diverses autres sources comme par exemple des institutions d’enseignement belges ou étrangères, des services de l’Union européenne et des organisations internationales (OCDE, Conseil de l’Europe, etc.), des organisations publiques ou privées et associations oeuvrant dans le domaine de l’enseignement
  • L’échange de données avec des organismes partenaires (cf. accord de coopération avec la Vitrine APO au Québec)
  • La collecte de productions individuelles ou collectives proposées spontanément par toute personne désireuse de partager ses ressources
  • La recherche de ressources disponibles sur internet

 

Les ressources diffusées par les circuits commerciaux feront l’objet ultérieurement d’une procédure particulière.

Toutes les propositions de ressources sont recueillies par le Service général du pilotage du système éducatif et y font l’objet d’une procédure de validation.

Validation

Pour être acceptée, une ressource doit satisfaire à chacun des critères suivants :

  • Etre une ressource d’enseignement ou d’apprentissage : pas simplement une information générale, mais un « objet pédagogique » présentant un intérêt pour la formation personnelle de l’enseignant, pour l’exploitation dans l’activité d’enseignement ou pour l’exploitation dans une activité d’apprentissage par l’élève
  • Ne pas présenter une contre-indication majeure par rapport aux objectifs pédagogiques de la Communauté française
  • Présenter une information de qualité et être valide sur le plan scientifique
  • Ne pas prôner une idéologie ou des valeurs illicites
  • Etre conforme aux règles de déontologie en matière de publicité

    Les ressources acceptées seront référencées dans Respel suivant deux niveaux de validation :

    Reconnu Pour être déclarées « reconnues », les ressources doivent

    soit émaner :

     

    soit avoir reçu l’aval d’une commission de validation officielle

    Autorisé Ressource autorisée à être mentionnée dans Respel

    Dans les listes diffusées par respel, une puce verte indique le statut « reconnu », une puce orange indique le statut « autorisé ».

      • des services pédagogiques des pouvoirs organisateurs ou des services pédagogiques de leur organe de représentation et de coordination ;
      • de services du Ministère de la Communauté française (enseignement, culture, etc.) ;
      • de structures officielles attachées à la Communauté française (CEM, CEF, IFC, ETNIC, etc.) ;
      • des services de l’Union européenne et des organisations internationales (OCDE, Conseil de l’Europe, etc.) ;
      • d’institutions d’enseignement belges ou étrangères ;
      • d’organisations publiques ou privées et associations oeuvrant dans le domaine de l’enseignement (Politique scientifique fédérale, Région wallonne, Ligue des familles, Fondation Roi Baudouin, Croix Rouge, etc.).
      • Il s’agit de productions individuelles ou collectives proposées spontanément par toute personne désireuse de partager ses ressources ou de documents éducatifs récoltés sur le web.

L’encodage des ressources

L’encodage des données est effectué, de manière générale, par le service général du pilotage du système éducatif. Toute ressource proposée devra être adressée à ce service pour autorisation et encodage des informations. Néanmoins, le service général du pilotage du système éducatif pourra autoriser les services pédagogiques de pouvoirs organisateurs et de leur organe de représentation et de coordination à introduire eux-mêmes leurs documents. Ils pourront ainsi gérer leurs propres données au sein de Respel en toute autonomie. L’attribution de codes propres à chaque partenaire garantit une sécurité des informations en ne permettant l’accès qu’aux ressources encodées avec leurs clés d’accès. Chaque service qui référencera des documents devra s’engager à ne pas communiquer ses clés d’accès et à assurer le suivi des données fournies (vérification des liens web, mises à jour, etc.).

L’utilisation de Respel

Le catalogue Respel est accessible librement à l’adresse http://www.enseignement.be/respel/

Les ressources peuvent faire l’objet de restrictions d’utilisation mentionnées dans la fiche détaillée. Ces restrictions sont communiquées par les propriétaires des ressources. Chaque utilisateur est tenu de s’y conformer

Interactivité

L’interface de Respel permet aux utilisateurs d’apporter leur contribution suivant deux canaux :

  • Un système de type forum permet aux utilisateurs d’apporter en direct un commentaire sur l’usage qu’ils font des ressources mentionnées dans Respel et de partager des suggestions d’utilisation. Ces commentaires sont directement diffusés sur le web et doivent se limiter à des suggestions d’utilisation.
  • La rubrique contact permet d’adresser tout commentaire sur le système ou toute appréciation sur la valeur ou l’intérêt d’une ressource au service général pour suite utile. Ces commentaires ne seront pas rendus publics.