logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°52

 

Dossier L’apprentissage par les pairs

Seul, on va vite.
Ensemble, on va plus loin.

Article publié le 10 / 12 / 2021.

L’apprentissage coopératif, collaboratif ou par les pairs : des méthodes pédagogiques pour favoriser la compréhension et l’acquisition de compétences.

Habituellement, le savoir est transmis aux élèves par l’enseignant. Mais de plus en plus, le travail collaboratif et l’apprentissage par les pairs ont la part belle dans les classes. Apprentissage en groupes, apprentissage collaboratif, apprentissage coopératif, apprentissage par les pairs, tutorat : toute une série de méthodes pédagogiques où les élèves sont acteurs de leurs apprentissages. Quelles sont les nuances de chacune de ces pratiques ? Pourquoi un tel engouement ? Comment se lancer ? Autant de questions abordées dans ce dossier.

Pédagogie, méthodes pédagogiques

Le Larousse en ligne définit la pédagogie comme l'« ensemble des méthodes utilisées pour éduquer les enfants et les adolescents. Pratique éducative dans un domaine déterminé : méthode d’enseignement. Aptitude à bien enseigner. »  Pour Le Petit Robert, elle est la « science de l’éducation des enfants, de la formation intellectuelle des adultes. » Il s’agit d’une méthode d’enseignement. Bref, les méthodes pédagogiques sont l’ensemble des moyens et outils mis en œuvre par l’enseignant pour favoriser l’apprentissage et atteindre son objectif pédagogique.

Depuis l’Antiquité, courants et méthodes pédagogiques fluctuent selon la finalité et les objectifs généraux assignés à l’école. Ses missions ont varié, de même que ses orientations, les choix de disciplines, de contenus, de programmes à enseigner, ou les moyens mis en œuvre. Le Pacte pour un Enseignement d’Excellence, réforme systémique de notre enseignement, fixe des missions et orientations en lien avec notre époque : enseigner les savoirs et compétences de la société du 21e siècle.

Changement de paradigme

Pendant des siècles, l’enseignement a été essentiellement organisé selon un axe vertical. Un enseignant, souvent sur une estrade, transmet son savoir à des élèves qui écoutent, parfois lèvent la main pour répondre à des questions. Ces derniers sont considérés comme vierges de toutes connaissances, de tous savoirs. Le magister est celui qui sait ; les élèves ceux qui, ne sachant rien, doivent apprendre. Nous étions dans un paradigme d’enseignement.

Aujourd’hui, avec l’essor des pédagogies dites « actives », au regard de l’évolution de notre société où le savoir n’est plus uniquement entre les mains de certains, mais accessible partout et tout le temps grâce à Internet, l’enfant n’est plus considéré comme vide de connaissances.

De plus en plus, on lui donne la parole, on le mobilise pour qu’il soit acteur de son apprentissage, mais aussi acteur dans l’apprentissage des autres selon un axe horizontal. Nous sommes ici dans un paradigme d’apprentissage, comme le souligne notre infographie ci-dessous (cliquer sur le tableau pour le voir plus grand).

Ainsi, le psychopédagogue Jean Houssaye (1) représente la situation pédagogique par une triangulation entre élève, savoir et enseignant. Où, chaque fois, deux pôles prédominent par rapport au troisième. La place dominée est qualifiée par Houssaye de
« place du mort », en bas des triangles représentés ici. Il faut bien entendu remettre ce modèle dans son contexte (temps, lieu, missions de l’école à une époque donnée).

Ce triangle définit trois processus différents selon les axes privilégiés :

Il est clair que les rôles, les fonctions de chacun varient totalement selon le processus ! Le travail de l’enseignant diffère
tout autant : il ne construit pas ses leçons de la même manière, ne propose pas le même genre d’activités, d’outils ni le même cadre de travail. Les relations avec le groupe classe et avec chaque élève sont transformées. Le travail de l’élève l’est tout autant. Sa mobilisation est différente selon le processus choisi.

Le talent de l’enseignant est de choisir le processus le plus adéquat selon les objectifs poursuivis. Dans ce dossier, nous allons approfondir les méthodes pédagogiques qui mettent l’élève dans un processus d’apprentissage en relation avec ses pairs. 

(1) Jean Houssaye est professeur émérite de Sciences de l'éducation à l'Université de Rouen, https://www.profinnovant.com/quest-ce-que-le-triangle-pedagogique-de-jean-houssaye.

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !