Enseignement.be - Harcèlement à l'école - Réseau Prévention Harcèlement

banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 10-02-2016 à 00:00.

Harcèlement à l'école - Réseau Prévention Harcèlement

 

Présentation

Le Réseau Prévention Harcèlement est un groupe de professionnels issus de différentes institutions actives en Fédération Wallonie-Bruxelles, concernées par la question du harcèlement scolaire qui se réunit depuis plusieurs années.

Depuis plus de 2 ans, des professionnels de différents horizons se réunissent sur base volontaire pour partager informations, pratiques et réflexions autour des problèmes de harcèlement à l’école. De ces contacts est né le "Réseau Prévention Harcèlement à l’école", qui vise à favoriser les échanges entre intervenants.

Ses membres fondateurs sont issus de différentes organisations actives en Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’il s’agisse :

  • de services publics (Délégué général aux Droits de l’Enfant, Direction de l'Égalité des Chances, Service des Équipes mobiles, Services de Médiation scolaire, Conseil supérieur des Centres PMS, Centre interfédéral pour l'Égalité des Chances…) ;
  • de l’associatif (Université de Paix, Service Droits des Jeunes, Centre local de Promotion de la Santé du Brabant wallon) ;
  • du milieu académique (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation de l’Université catholique de Louvain).

Depuis son lancement, de nombreux autres acteurs ont rejoint le Réseau et participent activement à ses travaux (CEF, UFAPEC, FAPEO, CODE, Média-animation…).

Renseignements et informations :

reseau.prevention.harcelement@gmail.com

Pour le Réseau Prévention Harcèlement :
Université de Paix asbl
Mme Christine Cuvelier : 081/55 41 59

Membres

Centre local de Promotion de la Santé du Brabant wallon
Le Centre local de Promotion de la Santé du Brabant wallon accompagne les professionnels du Brabant wallon qui mènent des projets visant à améliorer la qualité de vie et le bien-être de leurs publics. Cet accompagnent vise à :
  • apporter un support méthodologique et/ou logistique au projet ;
  • favoriser le travail en concertation ou partenariat ;
  • mettre à disposition des ressources documentaires, outils… afin de soutenir le projet, notamment via un centre de documentation ;
  • organiser de temps d’échanges entre acteurs ;
  • mettre en place des formations sur base des besoins et attentes des acteurs de terrain.
Cet accompagnement se décline différemment selon chaque institution, chaque équipe, chaque situation.
Le CLPS-bw fait partie du réseau des 10 CLPS de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Contact : Centre local de Promotion de la Santé du Brabant wallon
010/62.17.62 - info@clps-bw.be
http://www.clps-bw.be

Unia (Centre interfédéral pour l’égalité des chances)
Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, est une institution publique indépendante qui a pour mission de promouvoir l’égalité des chances et de combattre toute forme de distinction, d’exclusion, de restriction ou de préférence fondée sur : la nationalité, la prétendue race, la couleur de peau, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique, l'orientation sexuelle, l'état civil, la naissance, la fortune, l'âge, la conviction religieuse ou philosophique, l'état de santé actuel ou futur, le handicap, la conviction politique, la caractéristique physique ou génétique ou l'origine sociale.
Unia a trois missions principales : traiter les signalements individuels des personnes qui s’estiment victimes de discrimination ; sensibiliser, former et informer sur les questions liées à la discrimination et à la diversité ; rendre des avis et faire des recommandations aux autorités publiques en vue d’améliorer la législation ou de mettre en place de nouveaux plans d’action.
Contact : Unia
0800/12.800 - info@unia.be
http://www.unia.be/

Délégué général aux droits de l’enfant
Le Délégué général aux droits de l’enfant a pour principale mission de veiller à l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) en FWB.
Dans ce cadre, il peut notamment :
  • informer des droits et intérêts des enfants et assurer la promotion des droits et intérêts de l'enfant ;
  • vérifier l'application correcte des législations et des réglementations qui concernent les enfants ;
  • recommander au Gouvernement, au Parlement et à toute autorité compétente à l'égard des enfants toute proposition visant à adapter la réglementation en vigueur en vue d'une protection plus complète et plus efficace des droits et intérêts des enfants ;
  • recevoir les informations, les plaintes ou les demandes de médiation relatives aux atteintes portées aux droits et intérêts des enfants ;
  • mener, à la demande du Parlement, des investigations sur le fonctionnement des services administratifs de la Communauté française concernés par cette mission.
Il s’agit d’une institution libre et indépendante qui intervient seulement en dernier recours, en articulation avec le maillage institutionnel et associatif.
Contact : Bernard DE VOS, Délégué général aux droits de l'enfant
02/223.36.99 - dgde@cfwb.be
http://www.dgde.cfwb.be

Direction de l’Egalité des Chances
La Direction de l’Égalité des Chances du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles travaille les questions de l'égalité et de l’égalité femmes/hommes dans le cadre des compétences de la FWB telles que l’enseignement, l’éducation, la recherche scientifique, la culture (la musique, la danse, les arts de la scène, l’éducation permanente, les centres culturels, les arts des lettres, le patrimoine culturel, etc.), la promotion à la santé, le sport, la jeunesse, l’aide à la jeunesse, l’audiovisuel et les médias.
La Direction de l’Égalité des Chances travaille également les questions liées aux discriminations.
Ses missions consistent à :
  • promouvoir et impulser une dynamique de l’égalité des chances dans les matières qui sont de la compétence de la Fédération Wallonie-Bruxelles;
  • être un lieu de ressources ouvert à l’échange, la réflexion et la création;
  • informer le secteur associatif, être à son écoute, l’aider et le soutenir dans ses recherches et démarches ;
  • initier des expériences novatrices au service d’une politique concrète de l’Égalité des Chances, notamment par le développement d’outils, en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Contact : Alexandra Adriaenssens
02/413.32.24 - egalite@cfwb.be
http://www.egalite.cfwb.be

Equipes mobiles
Les Equipes mobiles, instituées au sein la Fédération Wallonie-Bruxelles. visent à lutter contre le décrochage scolaire, l’exclusion et la violence à l’école. Elles interviennent dans l’enseignement fondamental et secondaire, ordinaire et spécialisé, à la demande du chef d’établissement (enseignement organisés par la FWB) ou du pouvoir organisateur (enseignement subventionné par la FWB). Ses interventions se situent tant dans un contexte de gestion que de prévention pour des questions telles que : l’amélioration du climat de classe, la gestion de la discipline à l’école, le décrochage scolaire, les conflits au sein de l’équipe éducative, les conflits avec des parents, l’amélioration du bien-être au travail des enseignants, des situations de crise aigue provoquée par un décès, un accident, une agression ou tout évènement qui déstabilise subitement et gravement le fonctionnement de l’établissement scolaire (intervention en urgence),…
Les Equipes mobiles travaillent au niveau individuel ou collectif, avec les PO, les directions, avec les enseignants, les familles et/ou les élèves, en partenariat avec les services éventuellement déjà impliqués (PMS, médiateurs, AMO, SAJ, etc.). Les agents se placent aux côtés des différents acteurs afin de les accompagner à identifier et mettre en place des solutions originales et respectueuses de leur culture, de leur fonctionnement et du bien-être de tous.
Contact : Emeline Théatre, Jacques Vandermest
02/600.09.75 (pour les urgences : 0473/94.84.11)
emeline.theatre@cfwb.be - equipemobile@cfwb.be
(visitez la page "Le Service des Équipes mobiles)

Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (IEFH)
L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a été créé par la loi du 16 décembre 2002 pour lutter contre les discriminations fondées sur le sexe et veiller au respect du principe d’égalité entre les femmes et les hommes. Dans ce cadre, l’Institut est habilité à faire, développer, soutenir et coordonner des études et recherches en matière de genre et d’égalité des femmes et des hommes ; il adresse aussi des recommandations aux pouvoirs publics en vue de l’amélioration des lois et réglementations.
L’Institut peut également agir en justice dans les litiges auxquels pourrait donner lieu l’application de lois pénales et d’autres lois qui ont spécifiquement pour objet la garantie de l’égalité des femmes et des hommes.
Plus généralement, L’Institut aide toute personne sollicitant une consultation sur l’étendue de ses droits et obligations. Cette aide perme à son/sa bénéficiaire d’obtenir des informations et des conseils sur les moyens de faire valoir ses droits.

Numéro vert : ASSISTANCE ECOLES 0800/20.410
du lundi au vendredi de 8H30 à 17H
Ce numéro vert est à la disposition de tous les membres du personnel (chefs d’établissement, préfets d’éducation, proviseurs, enseignants, éducateurs, personnels administratif et ouvrier, agents CPMS…) de l’enseignement organisé et subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, fondamental et secondaire, ordinaire et spécialisé. Il a pour objectif d’informer le personnel éducatif lorsqu’il est confronté à des situations de violence ou à des événements d’exception sur : les services de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui peuvent être activés (CPMS, Equipes mobiles, Services de Médiation scolaire, SAJ…) et la façon d’y faire appel ; les autres services qui pourront procurer une aide ou un accompagnement (services d’urgence, associations…) ; les procédures dans les domaines psychologique, social, juridique ou administratif (demande d’assistance psychologique et juridique, demande d’affectation prioritaire, demande de reconnaissance d’un accident de travail) ; la gestion de la violence au sein de l’école (outils de prévention et de gestion).

Numéro vert : ECOLE ET PARENTS 0800/95.580
du lundi au vendredi de 9H à 13H.

Ce numéro vert est à la disposition de tous les parents et responsables d’élèves de l’enseignement organisé ou subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, fondamental et secondaire, ordinaire et spécialisé. Il a pour objectif d’informer les parents et responsables d’élèves lorsque l’enfant ou le parent est confronté à des situations de violence scolaire. Cette information peut porter sur : les services de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui peuvent être activés (CPMS, Service de Médiation scolaire, Délégué général aux droits de l’Enfant, …) et la façon d’y faire appel ; les autres services qui peuvent procurer une aide ou un accompagnement (A.M.O., Associations de Parents,…) ; les procédures dans les domaines psychologique, social, juridique ou administratif (changement d’école, recours…).

Le Centre PMS

Le Centre Psycho-Médico-Social est un service public gratuit, indépendant des écoles mais il est le partenaire privilégié des établissements scolaires.

C’est un lieu d’accueil, d’écoute et de soutien pour les jeunes et leur entourage, leurs familles et les enseignants. Les CPMS sont composés d’équipes de professionnels travaillant en tridisciplinarité. Ils agissent au quotidien pour favoriser les meilleures conditions de réussite scolaire pour tous et pour accompagner les parents. Les CPMS sont présents dans la scolarité depuis les classes maternelles jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire.

Leurs missions sont les suivantes :

  • Promouvoir les conditions psychologiques, psychopédagogiques, médicales et sociales qui offrent à l’élève les meilleures chances de développer harmonieusement sa personnalité et de le préparer à assumer son rôle de citoyen autonome et responsable et à prendre une place active dans la vie sociale, culturelle et politique.
  • Contribuer au processus éducatif de l’élève, tout au long de son parcours scolaire, en favorisant la mise en œuvre des moyens qui permettront de l’amener à progresser toujours plus et ce, dans la perspective d’assurer à tous des chances égales d’accès à l’émancipation sociale, citoyenne et personnelle. A cette fin, les centres mobiliseront, entre autres, les ressources disponibles de l’environnement familial, social et scolaire de l’élève.
  • Dans une optique d’orientation tout au long de la vie, soutenir l’élève dans la construction de son projet de vie personnel, scolaire, professionnel et de son insertion socio-professionnelle.

Les coordonnées du CPMS qui a l’école sous tutelle sont accessibles au secrétariat de l’établissement et sont, généralement, reprises dans le journal de classe de l’élève. On peut également les trouver sur http://www.enseignement.be/annuaires

Service de Médiation Scolaire en Wallonie (SMSW)

Le Service de médiation scolaire a pour mission de prévenir, par des actions de médiation en position de tiers, la violence, le décrochage et l’absentéisme scolaires dans les établissements d’enseignement secondaire. La médiation vise à favoriser, à conserver ou à rétablir le climat de confiance qui doit prévaloir dans les relations entre élève(s) et membre(s) de l’équipe éducative, entre élève(s) et direction de l’établissement, entre l’élève et ses parents, ainsi que entre l’élève, ses parents ou la personne investie de l’autorité parentale, s’il est mineur, et l’établissement scolaire.

Le Service de médiation est structurellement indépendant des chefs d’établissement et des centres PMS. Le service peut être sollicité par toute personne concernée par la scolarité d’un jeune. Les demandes sont adressées directement au médiateur lorsqu’il est affecté à une école ou au service via l’adresse mediationscolaire@cfwb.be ou par fax au n° 02/600.08.90.

Contact :
Wallonie : Thérèse Lucas : coordinatrice du service - 0473/94.64.55 - therese.lucas@cfwb.be
Bruxelles : juliette.vilet@cfwb.be - laurence.schneider@cfwb.be
(Visitez la page "La médiation scolaire")

Université catholique de Louvain
Groupe interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l’Education et la Formation (GIRSEF)

Depuis plus de 10 ans, notre équipe de recherche réalise des études sur les problèmes de violence en milieu scolaire. Nos objectifs principaux sont à la fois de mieux comprendre la nature et l’ampleur des violences à l’école, et d’identifier des pistes de prévention et d’intervention qui peuvent être menées au sein des établissements scolaires. Outre nos différentes publications (par ex. Prévenir les violences à l’école, PUF 2012), nous proposons aussi des formations et de l’accompagnement à destination des professionnels de l’éducation.

Université de Mons Hainaut
Service science de la famille. Centre d’étude et de recherche en Inclusion Sociale (CERIS dir. W. Lahaye)

Le service des sciences de la famille rassemble et organise rassemble et organise un ensemble d’enseignements et de recherches sur la thématique de la personne dans son milieu familial et les institutions qui lui sont proches (telles que l’école, les structures d’aide à la famille et à la jeunesse, les associations éducatives). D’une part, il s’agit d’examiner les modes de trajectoire et de fonctionnement de la famille ainsi que de ses membres dans nue perspective psychosociale et éducative. D’autre part, l’intérêt des enseignements et des recherches porte également sur les pratiques d’intervention co-éducative que mènent en partenariat l’école, la famille et le réseau social dans lequel l’une et l’autre s’inscrivent pour favoriser l’inclusion sociale de chacun et/ou diminuer les risques d’exclusion.

Université de Paix
L’Université de Paix asbl est une organisation de jeunesse dont la mission est la création et le maintien d’un climat de paix. Ses actions visent à favoriser un meilleur « vivre ensemble », ce qui sous-entend également la prévention de toutes sortes de violence. Cet objectif se traduit par un travail d’éducation et de formation auprès des jeunes et des adultes afin de leur fournir des outils pour gérer les conflits d’une manière qui convienne à chacun, notamment en accompagnant des adultes dans une prise de conscience par rapport à leurs propres conflits et en effectuant un travail de fond avec les jeunes. Les formateurs de l’Université de Paix interviennent directement sur le terrain (notamment dans plusieurs écoles primaires et secondaires belges et dans des organismes de jeunesse) et y proposent des ateliers, conférences, formations, etc. Les thèmes de ces interventions sont la prévention, l’identification et l’action face au harcèlement ; la médiation par les pairs ; la gestion de conflits ; les compétences émotionnelles ; la communication (écoute, empathie, communication non violente) ; etc.
Contact : Université de Paix asbl
081/55.41.40 - info@universitedepaix.be
http://www.universitedepaix.be/

FAPEO (Fédération des Associations de Parents des écoles de l’Enseignement Officiel)

La FAPEO est la fédération qui regroupe les associations de parents des écoles de l’Enseignement officiel. Depuis 50 ans, elle défend les intérêts des parents et des élèves pour un enseignement de qualité, épanouissant et équitable.

La FAPEO travaille sur 3 axes principaux :

  • Promouvoir la création des associations de parents et fédérer les parents autour de questions communes portant sur le système scolaire.
  • Favoriser la participation active et constructive des parents dans l’école de leur(s) enfant(s).
  • Assurer la défense des intérêts de tous les élèves.

La FAPEO assure auprès des parents :

  • Un accompagnement lors de la création d’une association de parents ainsi qu’un suivi pratique et juridique.
  • Des informations continues pour mieux comprendre les enjeux de l’Enseignement.
  • Des formations et animations sur les enjeux socio-éducatifs.
  • Une représentation auprès des instances politiques et décisionnelles en charge de l’Enseignement.

La FAPEO est l’interlocuteur reconnu des parents d’élèves de l’Enseignement officiel. »

UFAPEC (Union Francophone des Associations de Parents de l’Enseignement Catholique)

Sa mission prioritaire est de favoriser un partenariat positif famille-école, élément indispensable à la réussite scolaire et à l’épanouissement des enfants. La présence des parents sous forme d'association de parents est un atout pour tous les acteurs de l'école. L’UFAPEC soutient et fédère ces groupes de parents : elle anime et forme les parents, elle aide à créer ou à dynamiser une association de parents dans l’école, elle promeut la réunion du conseil de participation.

En tant que mouvement d’éducation permanente, l’UFAPEC s’attelle aussi à étudier des sujets sociétaux importants. Chaque année, l’UFAPEC produit plus de trente analyses et deux études visant la réflexion et la prise de conscience des enjeux de société en lien avec l’éducation, la famille et l’école.

L’UFAPEC représente l’ensemble des parents et des associations de parents des écoles du réseau libre catholique auprès des instances liées à l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, d’autres partenaires (direction, enseignants, pouvoirs organisateurs…) et d’autres organisations. Elle est le «partenaire parental» du Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique (SeGEC) depuis près de 60 ans.

Le décret « Associations de parents » du 30 avril 2009, tout comme le décret « Missions » du 24 juillet 1997 avant lui, reconnaît l’UFAPEC comme l'organisation représentative des parents et des associations de parents d’élèves de l’enseignement libre à caractère confessionnel en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Contact : UFAPEC
010/42.00.50 - info@ufapec.be
http://www.ufapec.be/

Comité des Élèves Francophones (CEF)

Organisation de jeunesse agréée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Comité des Élèves Francophones est une structure qui permet aux élèves du secondaire de faire entendre leurs voix.

Le CEF agit sur des thématiques portées par et pour les élèves. Il vise la promotion d’un enseignement de qualité, égalitaire et réellement gratuit, ainsi qu’une école ouverte sur le monde et la société. Le CEF renforce la participation active des élèves en les aidant à créer du dialogue, des débats, à faire des propositions sur les problèmes qui les touchent au quotidien. Le CEF défend et diffuse les droits des élèves à travers des formations, des actions et un soutien juridique. Enfin, le CEF sensibilise les élèves aux différentes réalités qui les concernent que ce soit dans l'école ou à l'extérieur de celle-ci.

THÉMATIQUES : démocratie à l’école, droits des élèves, enseignement, questions de société.

PUBLIC : entre 12 et 20 ans

Contact : Comité des Élèves Francophones
02/414.15.11 - cef.asbl@lecef.org
http://www.lecef.org/

Média Animation asbl

Média Animation asbl est le centre de ressources en éducation aux médias et au multimédia de l’enseignement libre et une association d'éducation permanente des adultes reconnue et subsidiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. C'est aussi une agence de communication pour le secteur non-marchand.

L’association a pour but le développement d’une citoyenneté responsable à travers l’éducation critique du citoyen face à une société de la communication médiatisée. Elle a pour mission d’accompagner les milieux éducatifs à travers des actions de sensibilisation des responsables politiques et pédagogiques, formations d’adultes, enseignants, relais pédagogiques et intervenants éducatifs, publications et outils pédagogiques, mise en œuvre de recherches-actions, etc. L'équipe éducative de Média Animation est constituée d’enseignants, de professionnels des médias, de l'animation et de la formation. Elle assure plus de 300 journées de formation ou d'animation chaque année.

Contact : Média Animation asbl
02/256.72.33 - info@media-animation.be
http://www.www.media-animation.be/

{picture|3042|cadree

Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE)

La Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) est un réseau d’associations qui ont pour point commun de veiller à la bonne application de la Convention relative aux droits de l’enfant en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Belgique, à travers des missions d’étude, de plaidoyer vers le politique et d’information du grand public.

À ce jour, les membres de la CODE sont : Amnesty International Belgique francophone, l’Association Françoise Dolto, ATD Quart Monde Wallonie-Bruxelles, BADJE (Bruxelles Accueil et Développement pour la Jeunesse et l’Enfance), le Conseil de la jeunesse, DEI Belgique section francophone, ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking of Children for sexual purposes) Belgique, FAMISOL, la Ligue des droits de l’Homme, la Ligue des familles, Plan Belgique, le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP), le Service Droit des Jeunes (SDJ) de Bruxelles, ainsi que UNICEF Belgique.

La CODE est une association d’éducation permanente dans l’axe « analyses et études ».

La CODE réalise un rapport alternatif au rapport officiel sur l’application de la Convention que l’Etat belge doit remettre tous les cinq ans au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies en vertu de l’article 44 (e) de la Convention. Ce travail se fait en collaboration avec l’homologue néerlandophone de la CODE, la Kinderrechtencoalitie Vlaanderen (KIRECO).

Contact : CODE
02/223.75.00 - info@lacode.be
http://www.lacode.be/

Service droit des jeunes (SDJ)

Le Service droit des jeunes (SDJ) de Bruxelles est agréé et subsidié par le Ministère de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles en tant que Service d’aide en milieu ouvert (A.M.O.) et particulièrement en tant que service spécialisé dans l’aide juridique à titre principal. Dans ce cadre, le SDJ s’est fixé pour objectif de lutter contre l’exclusion sociale et de favoriser l’accès à l’autonomie des jeunes et des familles. Il s’agit d’un service social qui assure une aide sociale et juridique.

Le SDJ organise des formations destinées aux professionnels. Les services ont acquis une connaissance utile dans des domaines spécialisés comme la protection de la jeunesse, le droit scolaire, l’autonomie des mineurs, le droit à l’aide sociale, le droit familial ou le droit des étrangers…

Le SDJ déploie ses actions selon deux axes spécifiques :

  • L’aide individuelle : organisation de permanences physiques et téléphoniques pour répondre aux demandes des jeunes et/ou de leurs familles. La mission individuelle s’articule entre l’information juridique claire et accessible sur les dispositions légales, la réorientation, l’accompagnement dans les démarches du jeune et/ou de sa famille qu’elles soient amiables ou judiciaires.
  • L’action communautaire : à partir de l’observation de la multiplicité des situations que nous gérons, nous réfléchissons à une démarche plus globale afin de lutter contre certains dysfonctionnements de notre société (lutte contre la multiplication des exclusions scolaires, la place du mineur en justice, la lutte contre les discriminations à l’égard des enfants et des familles en situation de pauvreté, le statut de non droit des mineurs étrangers non accompagnés…).
Contact : Anne-Sophie Leloup, Christelle Trifaux
Tél : 02/209.61.61 - bruxelles@sdj.be
http://www.sdj.be/

 

 

 

 

 

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF