Enseignement.be - Magazine PROF n°11

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°11

 


Edito: Rejoindre le camp des indignés

Fin du mois dernier, entre négociations politiques, péripéties boursières, famine africaine et situation lybienne, on sentait poindre la rentrée. Enquête sur le prix d’une année d’études, focus sur les inscriptions en secondaire, et puis ce petit sujet de saison : des enseignants en formation.

Je n’ai vu le reportage qu’en différé, attiré par quelques réactions acerbes. Il captait des images d’enseignants travaillant leur voix en chantant et d’autres inscrits à un atelier « apprendre à penser ». Peu importe, la question n’est pas là. Mais faut-il que la profession se sente blessée pour qu’au quart de tour certains regrettent le traitement anecdotique du journaliste « ridiculisant un peu l’activité en cours »

Éducateur, j’en ai entendu plusieurs jalouser un job sans préparations ni corrections. Journaliste, j’ai subi de longues diatribes sur les approximations, raccourcis ou erreurs médiatiques. Voila qu’aujourd’hui cela me remet en mémoire une énigmatique maxime de mon grand-père : « Bien faire et laisser dire… »

C’est vrai qu’un bon boulot, il en restera toujours quelque chose ! Sauf que de nos jours, dans un monde de communication ou faire savoir prime sur bien faire, le marketing vous gonfle des baudruches de vacuité et vous ringardise la conscience professionnelle à tire-larigot… Alors c’est vrai qu’il y a parfois de quoi rejoindre le camp des indignés face a ces petites railleries dont se nourrit le gros cliché de l’enseignant paye pour ne rien faire !

Dans les pages qui suivent en tout cas, on n’en trouvera pas ! Notre dossier « rentrée » donne la parole à des enseignants qui font leurs premiers pas. Ils nous livrent leurs espoirs, leurs craintes, la façon dont ils se sont préparés cet été. Notre second dossier s’intéresse à « l’école face aux jeunes en crise » et montre toute la richesse d’un travail en réseau. Parmi d’autres rubriques, quatre pages font le point sur les rythmes scolaires. Et on trouvera au centre de ce numéro un supplément de l’Institut de la Formation en Cours de Carrière. Bonne lecture.

Didier CATTEAU
Rédacteur en chef

 

Au sommaire de PROF n°11

 

Téléchargez le Magazine PROF n°11 !

[title] (ressource 8560) Magazine PROF n°0011

Moteur de recherche

La dernière édition

Toutes les éditions

Retrouvez toutes les éditions de PROF.

Tous les dossiers

Retrouvez également tous les dossiers de PROF regroupés en une seule page !